WECHSLER-BELLEVUE (ÉCHELLE D’INTELLIGENCE DE)


WECHSLER-BELLEVUE (ÉCHELLE D’INTELLIGENCE DE)
WECHSLER-BELLEVUE (ÉCHELLE D’INTELLIGENCE DE)

WECHSLER-BELLEVUE ÉCHELLE D’INTELLIGENCE DE

Publiée en 1939 à Baltimore par David Wechsler, alors chef de clinique à l’hôpital psychiatrique Bellevue (New York), le W.B.I.S. (Wechsler-Bellevue Intelligence Scale) est le premier test d’intelligence qui ait été construit spécifiquement pour les adultes. Jusque-là, on étendait à la population adulte l’emploi des «tests de développement» du type de ceux de Binet-Simon ou de Terman-Merrill conçus pour des écoliers, en calculant alors les quotients intellectuels sur la base de quinze à seize ans, ce qui donnait la plupart du temps des résultats absurdes. Ce test de Wechsler, établi et étalonné à partir d’une population américaine, a été adapté à la population française par P. Pichot (1955).

Le test de Wechsler-Bellevue se compose de deux échelles, l’une dite verbale, l’autre de performance. La première comprend six tests: d’information, de compréhension générale, de mémoire de chiffres, de similitudes (il s’agit de trouver la ressemblance entre deux mots d’un couple), de raisonnement arithmétique et de vocabulaire. La seconde comporte un test de classement d’images (qu’il faut mettre dans l’ordre pour reconstituer une histoire), un test de complètement d’images (il s’agit de trouver l’élément qui manque dans un dessin), un test de cubes de Kohs, un test d’assemblage d’objets ou puzzle et un test de code. Chaque test est indépendant des autres et se compose d’une série de questions ou d’épreuves de difficulté croissante.

La note brute obtenue à chaque test est transformée à l’aide d’une table en une note standard qui a pour moyenne 10 et pour écart type 3. Les notes standards, toutes sur 20, sont alors directement comparables et permettent de donner le même poids à chaque test dans le résultat total. La somme des notes standards aux dix tests est transformé en Q.I. (dont la moyenne arbitraire est 100 et l’écart type plus ou moins 10) grâce à des tables différentes selon le groupe d’âge auquel appartient le sujet: des Q.I. distincts ont été calculés pour l’échelle verbale, l’échelle de performance et l’échelle complète.

On voit que cette notion de Q.I., ainsi mieux adaptée aux adultes, est différente de la notion de Q.I. aux tests de niveau. En outre, ce test permet de calculer un indice de détérioration et de voir par comparaison statistique s’il est pathologique. Wechsler, en effet, constate que «certaines aptitudes décroissent relativement peu durant la vie de l’adulte, tandis que d’autres décroissent de façon considérable». La différence entre les notes obtenues au cours de ces deux sortes d’épreuves — aptitudes «qui tiennent» et aptitudes «qui ne tiennent pas» — définit l’indice de détérioration.

Si la construction statistique du test de Wechsler semble sérieuse, on peut se poser à son sujet une question importante: que mesure-t-il? Quelles sont les bases théoriques qui ont présidé à sa conception? L’auteur s’en explique dans son livre La Mesure de l’intelligence de l’adulte , plusieurs fois réédité et remanié. L’intelligence qu’on veut mesurer y est définie comme «la capacité globale ou complexe de l’individu d’agir dans un but déterminé, de penser d’une manière rationnelle et d’avoir des rapports utiles avec son milieu». Mais c’est là une capacité complexe, faite d’aptitudes différentes, pour la mesure desquelles il est difficile de trouver des critères externes de validité. La notion quantitative de Q.I. comme mesure de l’intelligence étant fort contestable, elle permet tout juste de comparer statistiquement les résultats d’un sujet aux résultats d’autres sujets placés dans une situation identique.

Ce test possède néanmoins une valeur clinique certaine; en effet, la distribution des notes suivant les différents tests et l’écart entre les notes de l’échelle de performance et de l’échelle verbale caractérisent des patterns qui, étudiés par Wechsler et d’autres auteurs, correspondent à des groupes cliniques distincts (maladies organiques, schizophrénie, névroses, débilité). Grâce à une analyse encore plus fine, on peut voir comment un sujet a échoué, ce qui le gêne, la façon dont il procède pour effectuer telle ou telle tâche proposée.

Wechsler a mis au point une version de son test destinée aux enfants, qu’on appelle le W.I.S.C. (Wechsler Intelligence Scale for Children). Cette échelle, la plus satisfaisante des échelles d’intelligence individuelles pour enfants, est techniquement supérieure à celle que Wechsler avait construite pour les adultes. L’auteur, en effet, y a définitivement abandonné la notion d’âge mental et celle du quotient intellectuel classique au profit de la recherche du «profil» par une transformation de chaque note en note pondérée.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wechsler — David Wechsler David Wechsler (12 janvier 1896, Lespezi, Roumanie 2 mai 1981, New York) était un psychologue. Il a développé trois tests d intelligence normalisés couramment utilisés en Amérique du Nord : le Wechsler Bellevue Intelligence… …   Wikipédia en Français

  • David Wechsler — Pour les articles homonymes, voir David Wechsler (homonymie). David (Wex) Wechsler (12 janvier 1896, Lespezi, Roumanie 2 mai 1981, New York) était un psychologue américain d origine roumaine. Il a développé trois tests d intelligence normalisés… …   Wikipédia en Français

  • Liste de psychologues — Cette liste de psychologues présente quelques grands noms de la psychologie. Sommaire 1 Pionniers 2 Psychologie de la forme 3 Béhaviorisme 4 Psychologie cognitive …   Wikipédia en Français

  • Liste De Psychologues — Cette liste de psychologues présente quelques grands noms de la psychologie. Sommaire 1 Pionniers 2 Psychologie de la forme 3 Béhaviorisme 4 Psychologie cognitive …   Wikipédia en Français

  • Psychologues — Liste de psychologues Cette liste de psychologues présente quelques grands noms de la psychologie. Sommaire 1 Pionniers 2 Psychologie de la forme 3 Béhaviorisme 4 Psychologie cognitive …   Wikipédia en Français

  • Psychologues célèbres — Liste de psychologues Cette liste de psychologues présente quelques grands noms de la psychologie. Sommaire 1 Pionniers 2 Psychologie de la forme 3 Béhaviorisme 4 Psychologie cognitive …   Wikipédia en Français

  • DÉMENCE — Le terme de démence, longtemps synonyme d’aliénation mentale, a vu, tout au long du XIXe siècle, sa définition psychiatrique se limiter et se préciser. La conception primitive n’apparaît plus actuellement que dans le langage courant et en… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.